Menu

Fonds eurocroissance : Cardif Multiplus Perspective donne l’exemple

Assurance-vie

Fév 20

assurance-vie : les nouveaux contrats "Euro-croissance"

Cardif Multiplus Perspective est un contrat d’assurance-vie qui propose un fonds eurocroissance. Ce fonds qui offre une garantie en capital après 8 ans a offert un rendement de 10,69 % en 2014, après 6,39 % en 2013 et 7,43 % en 2012. Faut-il se laisser tenter ?

Fonds eurocroissance : moins de sécurité pour plus de rendement

L’encours des contrats d’assurance-vie est très largement investi sur des fonds en euros composés pour l’essentiel d’obligations d’Etat. En conséquence, cet encours participe peu au financement de l’économie. Le contrat « Euro-croissance » a donc été créé fin 2013 afin que l’assurance-vie participe davantage au financement de l’économie. S’inspirant fortement des fonds euro-diversifiés, le fonds eurocroissance propose un rendement supérieur à celui des fonds en euros en échange d’une garantie en capital à l’issue d’une période prédéfinie et non plus à tout moment.

Cette absence de garantie en capital à tout moment permet aux assureurs de disposer d’une marge de manœuvre supplémentaire et d’investir sur des actifs plus risqués. C’est ce supplément de risque qui procurera un rendement supérieur à long terme. Le contrat eurocroissance incite donc les épargnant à renoncer à une garantie en capital à tout moment (dont il n’ont pas forcément besoin lorsqu’il s’agit de leur épargne de long terme) en échange d’une garantie en capital à terme et d’un rendement (espéré) supérieur. Moins de sécurité pour une promesse de rendement plus élevé, faut-il se laisse tenter ?

Cardif Multiplus Perspective : un fonds eurocroissance qui affiche des performances élevées

Un fonds eurocroissance est plus risqué qu’un fonds en euros traditionnel, il est donc naturellement plus rémunérateur. Dans un précédent billet, la cible de rendement fixée pour les fonds eurocroissance avait été située aux alentours de 5 %, soit un niveau comparable au rendement des SCPI.

Les fonds eurocroissance sont encore peu nombreux début 2015, le fonds intégré dans le contrat Cardif Multiplus Perspective est celui qui présente l’historique le plus long. Créé initialement comme un fonds euro-diversifiés en 2012, il a été transformé en contrat eurocroissance en 2014. Sur trois ans, ce fonds eurocroissance a affiché des performances à faire pâlir les fonds en euros traditionnels : 7,43 % en 2012, 6,39 % en 2013 et 10,69 % en 2014.

Ces résultats plaident clairement en faveur du basculement de l’épargne de long terme d’un fonds en euros traditionnels vers un fonds eurocroissance.

Publicité : Quand Cardif vante ses fonds eurocroissance

Que faut-il savoir avant d’investir dans le fonds eurocroissance du contrat Cardif Multiplus Perspective ?

  1. Ce fonds eurocroissance procure un rendement élevé, nettement plus élevé que les fonds en euros traditionnels. Attention cependant, les performances passées ne préjugent pas des performances futures.
  2. Ce fonds est plus risqué qu’un fonds en euros traditionnel. Il est donc destiné à accueillir une épargne de long terme qui sera immobilisée au moins 8 ans.
  3. Le rendement du contrat Cardif Multiplus Perspective communiqué (10,69 % en 2014) est un taux synthétique. Le taux obtenu chaque année dépend de la durée du contrat (la période à l’issue de laquelle le capital est garanti) et de la date de souscription.
  4. L’allocation d’actifs au sein du fonds eurocroissance ne peut être modifiée par l’investisseur. Il n’est pas possible de moduler le niveau de risque, les équipes de Cardif s’en chargeront pour vous.
  5. Enfin, le contrat Cardif Multiplus Perspective est accessible à partir de 25 000 euros.

En conclusion, le fonds eurocroissance du contrat Cardif Multiplus Perspective est principalement destiné aux épargnants disposant d’une épargne de long terme déposée sur un fonds en euros traditionnel. Le basculement vers ce fonds devrait leur procurer un rendement significativement plus élevé en échange de la perte d’une garantie en capital à tout moment qui n’est pas réellement nécessaire pour une épargne de long terme.

En revanche, les épargnants ayant déjà eu recours à une allocation d’actifs personnalisée et adaptée à leur profil n’auront aucun intérêt à opter pour une solution plus rigide et contraignante. Pourquoi renoncer au « sur mesure » au profit du « prêt-à-porter », fût-il de qualité ?

Pour en savoir plus : Pour ou contre l’eurocroissance ?

Retrouvez le débat sur les avantages et les inconvénients des fonds « Euro-croissance » qui s’est déroulé le 11 février 2015 dans l’émission Intégrale Placements sur BFM Business.