Bien choisir un gestionnaire de patrimoine : les critères

 

La gestion de son patrimoine est une activité qui peut se révéler complexe pour qui souhaite s’affranchir des placements bancaires. Quels placements choisir&nbp;? Pour quels montants ? Quels impacts sur la fiscalité ? Un professionnel peut vous aider à atteindre vos objectifs, qu’il s’agisse de gagner plus d’argent avec vos placements, d’optimiser votre fiscalité, de compléter votre retraite, ou encore de préparer la transmission de vos biens.

 

Les critères pour choisir un gestionnaire de patrimoine

Plusieurs critères sont à examiner avant de prendre une décision.

 

La formation et l’expérience

Vous vous renseignerez sur les diplômes et formations du conseiller (a-t-il suivi une formation en gestion de patrimoine ?) et sur son expérience (depuis combien d’années exerce-t-il cette activité ? Quelles sont ses expériences précédentes ?). Il ne s’agit pas de choisir le conseiller le plus diplômé et le plus expérimenté mais ces éléments donne un premier éclairage sur le conseiller concerné.

 

La structure

Votre conseiller exerce-t-il dans un réseau bancaire, un courtier en assurance, un gros cabinet de CGP ? Travaille-t-il seul ?

Ainsi, si votre conseiller travaille dans une grosse structure (de qualité), alors le diplôme et l’expérience comptent moins. Il y aura toujours un conseiller « senior » pour accompagner un débutant. En revanche, un conseiller « junior » qui travaille seul peut constituer un choix plus risqué.

 

Statuts / Spécialités

Les différents statuts de votre conseiller vous éclairent sur ses champs de compétences :

  • Si votre conseiller est CIF (Conseiller en investissements Financiers), il est plutôt à l’aise avec les produits financiers et les SCPI.
  • S’il est courtier en assurance, il est un spécialiste de l’assurance vie. Peut-être possède-t-il également des compétences en termes de prévoyance.
  • Si votre conseiller est titulaire d’une carte T, alors l’immobilier est son domaine.
  • Votre conseiller est IOBSP (intermédiaire en opération de banque) ? Vous avez affaire à un courtier en crédit (immobilier ou consommation, regroupement de crédits…).
  • Enfin, si votre conseiller est titulaire de la compétence juridique appropriée, alors il a des compétences juridiques solides et il peut dispenser des consultations juridiques ou rédiger des actes.
 

En fonction de vos besoins, vous vous orienterez donc vers un professionnel qui possède les statuts correspondants : un CIF pour vos placements financiers, un titulaire de carte T pour investir dans l’immobilier…

N’hésitez pas à rapprocher ces statuts de la taille de la structure : si vous recherchez un conseiller qui possède plusieurs statuts, alors optez pour un cabinet avec plusieurs conseillers. La réglementation est devenue tellement contraignante qu’il n’est plus possible de tout faire tout seul. Si vous optez pour un conseiller qui travaille seul, ce sera donc plutôt parce qu’il possédera une véritable expertise dans un domaine particulier qui vous intéresse. Vous n’irez pas solliciter un titulaire de carte T si vous voulez des conseils financiers.

 

La localisation

Si vous envisagez de rencontrer votre conseiller, assurez-vous qu’il exerce à une distance raisonnable de votre domicile.

 

Les modalités de rémunération

Alors que certains conseillers en gestion de patrimoine sont rémunérés par des commissions qu’ils perçoivent lorsqu’ils vendent des produits, d’autres se rémunèrent par des honoraires. Il existe aussi des conseillers qui mixent ces deux types de rémunération.

Seuls les conseillers qui ne perçoivent pas de commissions sur les produits qu’ils commercialisent (ou les reversent à leurs clients) peuvent se revendiquer « indépendants ». A vous de choisir ce qui vous convient, si cette dimension vous importe. Un conseiller indépendant n’est pas intrinsèquement meilleur qu’un conseiller non indépendant, mais au moins, vous savez exactement pour quelle mission et combien vous le rémunérez.

 

Ces différents critères doivent s’apprécier simultanément et en fonction de vos besoins. Ainsi, vous ne choisirez pas un CGP uniquement parce qu’il possède la compétence juridique appropriée ou parce qu’il travaille dans un cabinet prestigieux. Votre choix doit être cohérent.

 

Le Cabinet arnaud Sylvain correspond-il à vos besoins ?

Formation et expérience : Docteur en économie et titulaire d’un master en gestion de patrimoine. Exerce à Nantes depuis 2011, après une première carrière d’économiste-statisticien dans différents ministères et institutions financières.

 

Structure : Structure unipersonnelle.

 

Statuts/spécialités : Conseiller en Investissements Financiers (CIF) et courtier en assurance.

 

Rémunération : Honoraires uniquement.

Spécialisé dans l’allocation d’actifs pour particuliers : construction de portefeuille cohérents avec le profil de risque et l’horizon de placement de l’investisseur, au sein de contrats d’assurance vie, de PEA ou de comptes titres. Suivi régulier de ces portefeuilles. Vous pouvez consulter la page dédiée à la gestion conseillée pour plus d’informations.

 

Localisation : 38 rue des Canaris 44300 Nantes.