Défi 6 % : reporting au 8 septembre 2022 – Rechute

par Arnaud Sylvain | Défi 6 %

11 Sep 2022

Le rendement est la rémunération du risque

le Défi 6 % est une initiative pédagogique qui vise à montrer qu’une prise de risque maîtrisée permet d’obtenir un rendement supérieur à celui des placements sans risque. Le Défi 6 % ne fournit aucun conseil ou recommandation d’investissement.

Vie du contrat

4 000 euros ont été investis sur un contrat d’assurance vie en juin 2018. Ce versement initial est complété par des versements mensuels de 167 euros par mois.

Versement mensuel du 8 septembre 2022

Les versements mensuels sont très majoritairement investis en actions (142 euros sur 167 euros). Ces versements sur des supports risqués sont la contrepartie de la sécurisation commencée il y a plusieurs mois. La stratégie retenue consiste à limiter la part des UC tout en essayant de profiter de la baisse des marchés grâce aux versements mensuels.

Défi 6 % : versement programmé - septembre 2022

Situation du contrat au 8 septembre 2022

Défi 6 % : structure et risque - septembre 2022

Le contrat est composé majoritairement de fonds en euros. Le niveau de risque s’établit à 3 sur une échelle de 7 (SRRI). Le portefeuille est adapté à l’environnement baissier.

Performances

Historique (base 100 au 28 juin 2018) jusqu’au 8 septembre 2022

Défi 6 % : historique jusqu'au 8 septembre 2022

Le portefeuille a rechuté depuis le dernier reporting. Il perdu -1,36 % depuis le 13 août et -5,15 % depuis le début de l’année. La tendance baissière a repris et devrait se prolonger encore quelques mois. La guerre en Ukraine et la remontée des taux d’intérêt sont en effet loin d’être terminés.

Performances du 10 août 2022 au 8 septembre 2022

Performances des fonds - septembre 2022

La baisse touche toutes les composantes du portefeuille, hormis le fonds en euros (qui représente plus de 60 % du portefeuille).

Contrôles

La volatilité attendue du portefeuille s’établit à 4,05 %. Il peut absorber une forte baisse des marchés sans trop de dégâts.

Défi 6 % : Contrôles - septembre 2022

Bien évidemment, cette allocation devra être modifiée pour espérer atteindre la cible de 6 % de rendement. Mais pour l’instant, elle est adaptée à l’environnement baissier.

Historique du contrat

4 000 euros ont été investis sur un contrat d’assurance vie. L’objectif est de montrer qu’une prise de risque maîtrisée permet d’obtenir un rendement supérieur à celui des placements sans risque.

Le Défi 6 % vise une rentabilité annuelle moyenne de 6 % et une volatilité maximale de 10 %.

La démarche et la méthode, ainsi que les modalités de choix du contrat d’assurance vie ont été présentées dans les articles suivants :

Assurance vie : Comment obtenir un rendement annuel moyen de 6 % ?

6 % de rendement avec un contrat d’assurance vie : la méthode du Défi 6 %

Défi 6 % : Comment choisir le bon contrat d’assurance vie ?

Défi 6 % : C’est parti ! Souscription du contrat d’assurance vie et sélection des fonds en unité de compte

L’historique complet des arbitrages effectués depuis la souscription du contrat est disponible sur cette page.

Un bilan d’étape de l’expérience ainsi que les évolutions prévues ont été présentées dans cet article : Défi 6 % : 4 ans après, bilan et perspective – Le temps de la paresse est venu

L’objectif est de passer à une allocation de référence avec peu de fonds mais de qualité, simple à maintenir. Les arbitrages discrétionnaire seront stoppés et le portefeuille sera rééquilibré une fois par an. Toute l’allocation cible, rien que l’allocation cible.

Cette nouvelle allocation de référence sera mise en place lorsque le Défi 6 % rejoindra son allocation de référence. Pour mémoire, l’allocation de référence correspond à l’allocation qui doit permettre d’atteindre en moyenne 6 % de rendement par an (et dont le Défi 6 % n’a cessé de s’écarter depuis sa création). Au vu du graphique ci-dessous, cela ne saurait tarder.

Défi 6 % et allocation cible - septembre 2022

Au mois prochain.

Conseiller financier indépendant
Titulaire d'un master en gestion de patrimoine et docteur en économie.

En savoir plus