Menu

Vous voulez maîtriser votre situation financière ? Tenez un budget

Finances personnelles

Oct 27

Vous voulez maîtriser votre situation financière ? Tenez un budget

Tenir un budget vous permet de maîtriser votre situation financière et de réaliser vos projets. En revanche, une situation financière non contrôlée peut avoir des conséquences fâcheuses. Maintenant, vous savez.

 

Pourquoi tenir un budget ?

Votre budget correspond à la photographie à une date donnée de vos ressources et de vos dépenses. Il vous donne un aperçu de votre situation financière actuelle et du réalisme de vos projets futurs.

Un budget est indispensable dès lors que vos ressources ne vous permettent pas de satisfaire toutes vos envies, ou que vous ne parvenez pas à adapter spontanément vos désirs à vos ressources. Un budget sera utile à ceux qui éprouvent des difficultés à vivre selon leurs moyens.

Établir un budget vise à utiliser au mieux ses ressources. Cela permet notamment

  • de dégager une épargne pour se protéger d’abord, pour réaliser ses projets ensuite : personne n’est à l’abri d’imprévus,
  • de contracter un crédit sans déséquilibrer son budget,
  • d’éviter qu’une absence de suivi de vos dépenses ne vous entraîne dans une spirale infernale pouvant déboucher sur le surendettement.

Tenir un budget est un exercice difficile car il oblige à choisir et arbitrer entre des dépenses. En forçant à prioriser les dépenses, il impose parfois de renoncer à des dépenses superflues au profit de dépenses contraintes et obligatoires. En contrepartie, un budget maîtrisé apporte une certaine tranquillité et constitue un préalable indispensable à tout projet.

Une vision claire de vos ressources et de vos dépenses vous permet en effet d’évaluer le réalisme de vos projets. Vous envisagez de partir en voyage, d’aider vos enfants, de préparer votre retraite ? Votre capacité d’épargne doit alors être cohérente avec l’horizon temporel de vos projets et leur coût.

Comment établir un budget ?

Établir son budget consiste à identifier ses ressources et ses dépenses.

Recenser ses ressources

Les ressources sont constituées des revenus professionnels, des prestations sociales ou familiales, des pensions, et des revenus du capital. Lorsque les revenus ne sont pas réguliers, une valeur moyenne sera retenue. Par ailleurs, il ne semble pas pertinent de retenir les ressources exceptionnelles ou aléatoires.

Identifier ses dépenses

Plusieurs types de dépenses peuvent être distingués :

  • Les dépenses contraintes : il s’agit des dépenses contraintes ou pré-engagées, obligatoires (impôts, assurances, etc.) ou contractuelles (loyer, remboursement d’un crédit immobilier, transport, abonnements, etc.). Ces dépenses ne correspondent pas nécessairement à des besoins vitaux. À l’inverse, elles n’intègrent pas les dépenses alimentaires.
  • Les dépenses courantes : ces dépenses qui sont effectuées chaque jour ou chaque semaine comprennent notamment les dépenses d’alimentation. Elles sont le plus souvent absolument nécessaires, et il est difficile de les arbitrer ou de les réduire.
  • Les dépenses occasionnelles : d’un montant plus variable, la plupart des dépenses occasionnelles peuvent être plus facilement reportées dans le temps. Elles concernent par exemple l’équipement de la maison, l’habillement, les loisirs, etc. mais aussi les dépenses santé.

À l’issue de cette étape, soit les ressources permettent de satisfaire l’ensemble des dépenses (les revenus sont supérieurs aux dépenses), soit les dépenses excèdent les revenus. Dans ce cas, des ajustements rapides sont nécessaires pour adapter les dépenses aux revenus. Une situation financière où les dépenses dépassent structurellement les revenus n’est pas tenable à long terme et conduit à plus ou moins brève échéance à une situation financière dégradée, voire au surendettement. Les ajustements sont alors beaucoup plus sévères et douloureux.

Comme le souligne Lafinancepourtous.com,

« l’idéal consiste à adopter un rapport à l’argent équilibré. Il est probablement tout aussi absurde d’épargner minutieusement avec pour seul objectif de ‘mourir riche’ que de dépenser en permanence tout l’argent dont on dispose, en s’exposant continuellement au risque d’être confronté à un accident ou une chute de revenus qui vous pose de graves problèmes. »

Établir un budget vous permettra d’identifier des axes d’amélioration pour adapter votre budget à vos projets. Ce budget prévisionnel constituera une feuille de route que vous devrez respecter et ajuster en fonction de l’évolution de vos ressources.

Les risques d’une absence de budget

Tenir un budget n’est absolument pas une obligation. Cela permet néanmoins d’éviter certains désagréments :

  • Des découverts et des impayés fréquents : dès lors que les dépenses ne sont pas suivies, il est facile de se trouver à découvert. Et lorsque la limite du découvert autorisé est atteinte, ce sont les impayés qui s’accumulent (et les frais qui les accompagnent).
  • L’obligation de reporter ou d’abandonner ses projets : en l’absence de hiérarchisation des dépenses, le risque est grand de privilégier des dépenses superflues immédiates plutôt que d’épargne. Or sans épargne, difficile de financer des projets. De même sans suivi de ses crédits, il est parfois possible d’atteindre la limite de son endettement et de se trouver bloquer pour acquérir sa résidence principale.
  • La spirale du surendettement : des dépenses non suivies conduisent à des découverts répétés. Ces découverts sont comblés par le recours à des crédits renouvelables ou des crédits à la consommation, plutôt que par une réduction des dépenses. Ces crédits se multiplient ensuite jusqu’à ce que leurs mensualités atteignent une part trop importante des revenus. Si le rachat de crédits peut permettre de rétablir une situation compromise, il n’est parfois que l’ultime étape avant le surendettement. Tout s’écroule alors et les comptes doivent être soldés.

Tenir un budget n’est ni facile ni agréable. Pourtant, nombreux sont ceux qui regrettent de ne pas en avoir tenu un.

Pensez-y.