Menu

Foire Aux Questions – Gestion Conseillée

Les réponses à vos questions les plus fréquentes sur la gestion conseillée

 

Questions générales

 

Comment construire un portefeuille ?

La construction d’un portefeuille peut être décomposée en deux étapes 

  • La détermination du rendement cible
  • Le choix des supports permettant d’obtenir ce rendement tout en minimisant le risque de perte financière

La détermination du rendement cible s’effectue à partir du profil de risque et des objectifs de l’épargnant. Dès lors que le rendement et le risque sont liés – le rendement est la rémunération du risque, un rendement faible (fort) s’accompagne donc d’un risque faible (fort) – le rendement cible sera d’autant plus faible que l’épargnent sera prudent.

Une fois le rendement cible déterminé, il s’agit de construire le meilleur portefeuille, celui qui permettra d’obtenir ce rendement tout en minimisant le risque.

Le rendement et le risque cible sont des moyennes. En conséquence, ils tendront à se vérifier à long terme mais peuvent s’en écarter à court terme (à la hausse comme à la baisse). C’est pour cela qu’il est conseillé de prendre des risques lorsque l’horizon temporel est suffisamment important.

 

Faut-il vraiment prendre des risques avec ses placements financiers ?

Dans un contexte où le rendement des placements sans risque est devenu trop faible pour valoriser correctement un capital sur le long terme, une diversification est devenue incontournable. Seule une dose de risque permettra désormais d’obtenir un rendement décent. Cette prise de risque peut d’ailleurs être imposée puisque de nombreux assureurs obligent désormais à une part significative d’unités de compte dans les contrats d’assurance-vie.

S’il reste conseillé d’investir sur des supports sans risque lorsque l’horizon de placement est limité, un basculement (plus ou moins prononcé selon le profil de risque) vers des supports plus rentables (et donc plus risqués) est inévitable dès lors que cet horizon s’allonge.

 

Est-ce possible de construire son portefeuille financier seul ?

Oui, bien sûr. Il s’agit néanmoins d’une tâche compliquée car il ne suffit pas d’empiler les supports les plus rentables (pour les profils risqués) ou les moins volatils (pour les profils les plus prudents). Il est également impératif de tenir compte des corrélations entre les différents fonds qui composent le portefeuille. Ce sont en effet ces corrélations qui permettront d’ajuster au mieux le rendement et la volatilité du portefeuille.

Un portefeuille qui serait construit sans tenir compte des corrélations entre ses composantes pourrait conduire à des conséquences inattendues. Ainsi par exemple, si les corrélations sont trop fortes, la diversification ne jouera plus son rôle de réduction du risque. De même, si ces corrélations sont trop négatives, elles risquent d’écraser le rendement puisque les mouvements des supports tendront à se compenser. Il est donc impératif de prendre en compte ces corrélations lors de la création d’un portefeuille.

 

Pourquoi faut-il un portefeuille cohérent avec son profil de risque et ses objectifs ?

Un portefeuille qui présenterait un couple rendement-risque qui ne serait pas cohérent avec vos objectifs et votre profil de risque pourrait vous empêcher d’atteindre ces objectifs&nbsp:

  • Si vous êtes trop prudent (par rapport à votre couple rendement-risque de référence), vous vous privez d’un supplément de rendement.
  • si vous êtes trop audacieux en revanche, la volatilité de votre portefeuille dépassera ce que vous êtes prêt à accepter. En cas de forte baisse, vous risquez alors de prendre des décisions précipitées et d’amputer significativement votre capital.

Construire un portefeuille cohérent avec son profil et ses objectifs, est-ce suffisant ?

Une fois que vous disposez d’un portefeuille qui vous correspond, vous devez le suivre et procéder à des ajustements afin qu’il reste cohérent avec votre profil de risque et vos objectifs.

Vous devez suivre votre portefeuille parce que les évolutions différenciées des différents supports modifieront la répartition de départ, et donc le risque global du portefeuille. Il sera donc nécessaire de la rééquilibrer régulièrement pour revenir aux pondérations de départ.

Vous devez suivre votre portefeuille parce que les fonds qui le composent pourront eux aussi se modifier, devenir plus ou moins risqués, plus ou moins rentables. Vous pourrez alors être conduit à les remplacer.

Vous devez suivre votre portefeuille pour tenir compte des modifications de l’environnement économique et financier, plus favorables à certaines classes d’actifs ou zones géographiques que d’autres.

Enfin, vous devez suivre votre portefeuille parce que votre profil de risque et vos objectifs peuvent changer. Il sera alors nécessaire d’ajuster votre portefeuille en conséquence.

Le suivi régulier de votre portefeuille de placements financiers apparaît donc au moins aussi important que sa construction.

 

Comment construire et suivre son portefeuille financier ?

Pour construire et suivre un portefeuille, vous pouvez le faire vous-même (gestion libre) ou le déléguer entièrement à un professionnel (gestion sous mandat, gestion pilotée). Entre ces deux extrêmes, il existe la gestion conseillée. Vous recevez des conseils que vous êtes libre de suivre ou non. Comme dans la gestion libre, la décision finale vous appartient. Comme dans la gestion sous mandat, vous bénéficiez de l’expertise d’un professionnel.

 

La prestation de gestion conseillée

 

A qui s’adresse la prestation de gestion conseillée ?

La gestion conseillée s’adresse à tous ceux qui souhaitent être accompagnés dans la construction et le suivi de leur portefeuille de placements financiers.

 

Quelles enveloppes sont-elles prises en compte ?

Les contrats d’assurance-vie, de capitalisation et PEA sont privilégiés, car les fonds qu’ils proposent peuvent être facilement identifiés avec les outils dédiés utilisés pour construire et suivre les portefeuilles.

 

Puis-je stopper mon engagement à tout moment ?

La prestation de gestion conseillée peut être interrompue à tout moment sur simple demande. Le mois en cours ne vous est pas facturé.

 

Comment puis-je renouveler mon abonnement ?

La prestation de gestion conseillée est à durée indéterminée. Elle cesse lors de sa résiliation.

 

Combien coûte la prestation de gestion conseillée ?

Il s’agit d’un abonnement mensuel d’un coût de 9 euros (Basic) ou 15 euros (Premium). Le paiement s’effectue à terme échu (vous payez le mois écoulé, non le mois courant)

 

A quoi sert le questionnaire Investisseur ?

Conformément à la réglementation applicable aux conseillers en investissements financiers, ce questionnaire vise à identifier les connaissances et l’expérience en matière d’investissement, ainsi que de la situation financière et les objectifs d’investissement. Il permet de définir le profil de risque.

 

Qu’est ce qu’un Conseiller en Investissements Financiers (CIF) ?

Instauré par la loi sécurité financière n°2003-706 du 1er août 2003, le statut de conseiller en investissements financiers (CIF) vise à renforcer la protection des investisseurs par un meilleur encadrement de cet acteur de la commercialisation des produits financiers. Tout CIF est ainsi soumis à un certain nombre d’obligations et d’interdictions, contrôlées par l’AMF.

Le CIF exerce à titre de profession habituelle :

  • le conseil en investissement (actions, obligations, actions de SICAV ou parts de FCP, instruments financiers à terme, etc.),
  • le conseil portant sur la réalisation de services d’investissement (réception-transmission d’ordres pour le compte de tiers, exécution d’ordres pour le compte de tiers, gestion de portefeuille pour le compte de tiers, etc.),
  • le conseil portant sur la réalisation d’opérations sur biens divers (souscription de rente viagère, etc.).
 

Qu’est-ce que le Document d’Entrée en Relation ?

Le Document d’Entrée en Relation est un document réglementaire lié à l’activité de Conseiller en Investissement Financier et défini dans le Règlement général de l’AMF.

Lors de l’entrée en relation avec un nouveau client, le conseiller en investissements financiers lui remet un document
comportant les mentions suivantes :

  1. Son nom ou sa dénomination sociale, son adresse professionnelle ou celle de son siège social, son statut de conseiller en
    investissements financiers et son numéro d’immatriculation au registre mentionné au I de l’article L. 546-1 du code
    monétaire et financier ;
  2. L’identité de l’association professionnelle à laquelle il adhère ;
  3. Le cas échéant, sa qualité de démarcheur et l’identité du ou des mandants pour lesquels il exerce une activité de
    démarchage ;
  4. Le cas échéant, l’identité du ou des établissements promoteurs de produits mentionnés au 1° de l’article L. 341-3 du code
    monétaire et financier avec lesquels il entretient une relation significative de nature capitalistique ou commerciale ;
  5. Le cas échéant, tout autre statut réglementé dont il relève.
 

Quelles sont les pièces à fournir lors de l’inscription ?

  • Deux pièce d’identité (Carte Nationale d’identité, Passeport, Permis de conduire)
  • Un justificatif de domicile (facture d’électricité, de téléphone…)
 

Quelle est la méthode utilisée pour construire les portefeuilles ?

Les portefeuille sont construits à partir de la théorie moderne du portefeuille développée par Harry Markowitz dans les années 1950. Elle définit le processus de sélection de titres pour créer le portefeuille qui possède la rentabilité maximum pour un niveau de risque minimum. Le concept de diversification est à la base de cette théorie.

Cette approché théorique est ensuite complétée en tenant compte des analyses de différentes sociétés de gestion ainsi que de celles des principaux instituts de conjoncture.

 

Comment sont suivis les portefeuilles ?

Vous serez alerté lorsque votre portefeuille ou les titres qui le composent ne respectent plus les critères de rendement et de volatilité qui auront été fixés en fonction de votre profil de risque. Ces alertes seront accompagnées de recommandations que vous serez libre de suivre.

 

Comment savoir si les portefeuilles proposés sont performants ?

Difficile de prédire l’avenir… Les performances du portefeuille peuvent néanmoins être calculées sur les dernières années, ce qui peut donner un aperçu de sa volatilité et de son rendement. Même si les performances passées ne présagent pas des performances futures, elles constituent des informations utiles. Ainsi, le premier portefeuille qui vous sera proposé sera accompagné de ses évolutions sur les cinq dernières années.