Conseiller en Gestion de Patrimoine (CGP)

Qu’est-ce qu’un conseiller en gestion de patrimoine ?

 

La gestion de patrimoine vise à optimiser le patrimoine des individus. C’est une activité pluridisciplinaire puisque l’optimisation peut être juridique, fiscale ou financière. Gérer un patrimoine, c’est le faire fructifier en le protégeant des aléas de la vie et en essayant de limiter son imposition tout en préparant sa transmission.

 

Quel est le rôle d’un conseiller en gestion de patrimoine ?

La profession de conseiller en gestion de patrimoine (CGP), longtemps dépourvue de statut, s’est structurée depuis la loi du 1er août 2003 de sécurité financière. Outre la définition du statut de Conseiller investissements Financiers (dont le périmètre est inclus celui du conseiller en gestion de patrimoine), la profession de CGP se structure autour d’organisations professionnelles.

L’activité de conseiller en gestion de patrimoine consiste à orienter ses clients dans des choix de placements, et à les informer des conséquences de ces choix. Un CGP conseille ses clients sur la stratégie patrimoniale adaptée à leurs besoins et leurs projets. Il leur propose ensuite une stratégies d’investissement, voire des produits. Le conseiller en gestion de patrimoine intervient donc dans deux domaines : le conseil patrimonial la commercialisation de produits.

  • Le conseil patrimonial : Le conseil patrimonial aborde différents domaines (juridiques, fiscales, économiques). Il nécessite une relation de confiance entre le client et son conseiller car il repose sur un diagnostic patrimonial réalisé à partir de la collecte d’informations personnelles parfois sensibles (attentes, projets, ressources). Ces informations sont ensuite organisées, analysées et traitées pour aboutir à un diagnostic et à des recommandations.
  • La commercialisation de produits >: Les recommandations adressées aux clients consistent parfois à investir dans des actifs financiers et/ou immobiliers.
 

Avez-vous besoin d’un CGP ?

Un CGP peut vous être utile lorsque vos décisions engagent votre patrimoine (mariage, création d’entreprise, accès à la propriété). Dans ce cas, le CGP évaluera leurs conséquences et vous proposera les ajustements nécessaires et appropriés en fonction de votre situation et de vos objectifs.

Un CGP peut également vous aider à réduire et à optimiser votre fiscalité. Il peut s’agir de vous conseiller un produit défiscalisant, mais aussi de choisir les bonnes enveloppes et structures juridiques pour organiser votre patrimoine ou de vous assister dans votre déclaration de revenus.

Vous pourrez également consulter un CGP si vous connaissez une rentrée d’argent inattendue que vous souhaitez placer au mieux, en fonction de vos caractéristiques propres et vos objectifs. De même, il pourra aussi vous aider lorsque vous déciderez de transmettre votre patrimoine.

Enfin, l’accompagnement à la préparation de la retraite est aussi une compétence des CGP. Quelle somme épargner chaque mois ? Quels produits choisir ? Pour quels résultats ? Un CGP saura vous répondre.

 

Comment choisir un gestionnaire de patrimoine ?

Le métier de CGP n’est pas réglementé. Pour choisir un CGP, vous devrez donc considérer plusieurs aspects :

La formation et l’expérience : Vous vous renseignerez sur les diplômes et formations du conseiller (a-t-il suivi une formation en gestion de patrimoine ?) et sur son expérience (depuis combien d’années exerce-t-il cette activité ? Quelles sont ses expériences précédentes ?). Il ne s ‘agit pas forcément de choisir le conseiller le plus diplômé et le plus expérimenté mais juste de prendre en compte ces éléments dans votre choix.

Les statuts : Les conseillers en gestion de patrimoine proposent différents services. Assurez-vous que le conseiller que vous retiendrez dispose des statuts nécessaires. Ainsi,

  • un CGP devra détenir une carte T s’il commercialise de l’immobilier ;
  • il sera CIF (conseiller en investissements financiers) pour vous prodiguer des conseils le conseil sur des instruments financiers (actions, obligations, parts de fonds commun de placement, etc.) ou vous proposer des SCPI ;
  • il sera intermédiaire en assurance pour vous proposer des produits de prévoyance ou une assurance vie ;
  • il pourra également disposer de la compétence Juridique Appropriée (CJA), qui donne le droit de donner des consultations juridiques ou de rédiger des actes sous seing privé dans le cadre de missions relevant de leur activité principale, ou être Intermédiaire en Opérations de Banque pour proposer des crédits.

La structure du cabinet de gestion de patrimoine : outre les effectifs de la structure et les compétences des membres, il conviendra de s’intéresser à ses partenaires et à ses fournisseurs.

Les modalités de rémunération : Un CGP peut être salarié ou libéral, rémunéré par des commissions sur les produits vendus et/ou des honoraires de conseil. A vous de choisir ce qui vous convient, si cette dimension vous importe.

 

Y a-t-il un minimum de patrimoine obligatoire ?

Il n’existe a priori pas de minimum de patrimoine pour recourir aux services d’un conseiller en gestion de patrimoine. Tout dépendra des services proposés par votre conseiller et de ses tarifs. Ainsi par exemple, les produits de prévoyance et de santé, voire certaines assurances vie sont très largement accessibles. En revanche, tout le monde ne peut pas investir dans l’immobilier. De même, payer des honoraires de conseil parfois élevés pour bénéficier d’une stratégie patrimoniale sur mesure requiert un patrimoine plutôt conséquent.

À vous de choisir un conseiller en gestion de patrimoine adapté à vos besoins et à vos ressources. Tous les conseillers en gestion de patrimoine ne visent pas la même clientèle, et il existe peu de points communs entre le conseiller patrimonial d’un réseau bancaire qui conseille plusieurs centaines de clients et un Family Office (organisation privée destinée à détenir et contrôler le patrimoine d’une ou de quelques familles).

Arnaud Sylvain

Conseiller en Investissements Financiers (CIF) indépendant, enregistré sous le numéro D011794 auprès de la CNCIF, association agréée par l’Autorité des Marchés Financiers

Courtage en Assurance numéro 11062336 auprès de l’ORIAS

Garantie financière et Assurance Responsabilité Civile Professionnelle conformes au Code des Assurances – Zurich Insurance PLC, 112 avenue de Wagram 75017 Paris

Diplômé en gestion de patrimoine et docteur en économie

Contacter Arnaud Sylvain

Découvrez la gestion conseillée, une prestation sur mesure pour bien gérer vos placements financiers :

  • Formule Starter (119 euros) : création/optimisation de votre portefeuille
  • Formule Basic (119 euros + 10 euros par mois) : création/optimisation et suivi simple de votre portefeuille
  • Formule Premium (119 euros + 30 euros par mois) : création/optimisation et suivi renforcé de votre portefeuille

En savoir plus sur la gestion conseillée