Argent et placements : la méthode pour trouver (enfin) un bon conseiller

Finances personnelles

Nov 15

bien choisir son conseiller

Vous recherchez des conseils pour vos placements mais vous n’y connaissez pas grand-chose et vous ne savez pas à qui vous adresser. Découvrez une méthode pour être sûr de ne pas vous tromper.

Note préliminaire : cet article a été écrit par un conseiller financier indépendant. Il est donc légitime de s’interroger sur son objectivité. Ne suis-je pas à la fois juge et partie ?

Il se trouve que suis souvent contacté par des personnes que je ne peux conseiller car elles ne rentrent pas dans mon périmètre d’activité. Je ne peux tout simplement pas répondre à leurs besoins.

J’ai donc eu l’idée de cet article pour vous orienter ceux qui recherchent un conseiller pour placer leur argent vers le bon interlocuteur.

Bien entendu, je ne travaille pas que pour mes confrères. J’espère quand même que dans certains cas, mon profil correspondra à ce que vous recherchez. Sinon, c’est sans regret que je vous dirigerai vers le conseiller dont vous avez besoin.

Vous voulez placer votre argent mais vous ne savez pas à qui vous adresser

Vous avez une somme d’argent à placer et vous recherchez un conseiller pour vous accompagner.

Vous voulez des conseils qui soient dans votre intérêt mais vous craignez qu’on vous serve un discours commercial pour vous vendre un produit.

Vous ne savez pas vers qui vous tourner et pendant ce temps, votre argent dort et votre banque vous relance pour vous rencontrer.

C’est stressant.

Vous avez de l’argent à placer, vous êtes prêt à appliquer les conseils qui vous seront donnés, mais vous n’avez aucun interlocuteur de confiance pour vous aider.

Que faire ?

Nous n’avons pas appris à gagner de l’argent avec de l’argent

Cette difficulté à trouver un conseiller pour vous aider à placer votre argent est courante, notamment chez ceux qui disposent soudainement d’une somme d’argent conséquente. Pourquoi ? Parce que lorsque cet argent vous tombe dessus d’un coup, vous n’êtes pas prêt.

Cette difficulté provient de deux causes :

  1. Nous apprenons généralement à gagner de l’argent en travaillant. En revanche, nous n’apprenons pas à gagner de l’argent avec de l’argent. Pourquoi ? Parce que nous n’en avons pas besoin. La plupart d’entre nous n’aura pas d’argent à placer avant d’avoir travaillé pendant plusieurs années.
  2. nous sommes tous pareils, nous nous intéressons à un sujet lorsque nous sommes concernés ou lorsque nous en avons besoin. Personnellement, je ne me serais jamais intéressé au judo si deux de mes fils n’avaient pas décidé d’en faire leur passion (qu’aurais-je donc fait de mes week-ends ?).
  3. L’offre de conseil est pléthorique et variée : conseiller particuliers ou conseiller patrimonial d’un réseau bancaire, conseiller en gestion de patrimoine (CGP), conseiller financier, agent d’assurances, agent immobilier, etc. Tous vous proposent des solutions pour placer votre argent.
  4. La situation se complique encore lorsque vous vous apercevez que les prestations de conseil peuvent être gratuites ou payantes.
  5. Le problème devient carrément insoluble lorsque vous vous apercevez que les statuts de « Conseiller en gestion de patrimoine » ou de « Conseiller financier » n’existent pas. Au lieu de cela vous trouvez des courtiers, des agents immobiliers, des Conseillers en Investissements Financiers (CIF), etc.

Dès lors, comment choisir entre

  • un conseiller en gestion de patrimoine sans statuts qui offre une prestation gratuite ?
  • un conseiller bancaire ?
  • un conseiller financier indépendant qui propose un conseil payant ?

Comment faire confiance à un conseiller si vous ne savez pas juger du contenu d’une prestation et que les comparaisons sont difficiles ?

Il vous faut des repères. Mieux, il vous faut une grille d’analyse.

Quelles questions se poser pour trouver le conseiller qui vous convient ?

Pour trouver le conseiller qui vous convient, voici quelques questions qui vous permettront de clarifier vos besoins.

La première question est simple : Que cherchez-vous ?

  • un produit : vous voulez investir dans un bien immobilier, un contrat d’assurance vie, de l’or, etc.
  • des conseils : vous voulez des renseignements avant de choisir un produit, vous voulez savoir comment organiser votre patrimoine, comment gérer votre contrat d’assurance vie, comment transmettre votre patrimoine, etc.
  • une formation : vous voulez apprendre à faire fructifier votre épargne, voire à devenir riche et ne plus jamais travailler.

Si vous recherchez un produit

  • Recherchez-vous un produit spécifique ? Lequel ? Placement financier ou immobilier ?
  • Votre conseiller doit-il être rattaché à un réseau/une marque ? Un conseiller qui appartient à un réseau ou qui distribue les produits d’un acteur reconnu apparaît parfois plus solide qu’un conseiller indépendant.

Ainsi par exemple, si vous voulez investir dans l’immobilier ancien, vous vous tournerez vers un agent immobilier. Si vous privilégiez l’immobilier neuf, ce sera plutôt vers un promoteur (rattaché à une marque) ou un conseiller spécialisé dans la défiscalisation immobilière.

Si vous voulez investir dans une assurance vie, vous pourrez contacter un courtier en assurance, un CGP, ou un agent d’assurances (rattaché à une marque spécifique).

Si vous recherchez des conseils

  • Êtes-vous prêt à payer ?
  • Votre conseiller doit-il être indépendant ?
  • Quel type de conseil souhaitez-vous (sur quoi portent ces conseils) ?

Si vous voulez des conseils sur le type de produit adapté à votre situation et que vous envisagez d’investir dans ce produit, vous pourrez solliciter un CGP appartenant (ou non) à un réseau.

Les CGP proposent une large gamme de produits sur lesquels ils perçoivent des commissions, ce qui explique qu’ils acceptent de vous conseiller gratuitement. Attention néanmoins, la frontière est parfois ténue entre une prestation de conseil et un discours commercial.

Si vous voulez des conseils mais que vous n’envisagez pas d’investir dans un produit, mieux vaudra vous tourner vers une prestation payante. En effet, un conseil pertinent et professionnel ne peut être gratuit qu’à condition que votre conseiller se rémunère ailleurs (CGP sur la vente de produits, réseaux bancaires sur les conventions de comptes et les produits, etc.).

Vous vous tournerez donc vers une alternative payante lorsque vous souhaiterez des préconisations sur l’organisation de votre patrimoine ou de vos placements financiers, ou la gestion de votre contrat d’assurance vie, toutes problématiques qui n’impliquent pas nécessairement l’investissement dans un produit.

Si vous optez pour des conseils payants, vous pourrez opter pour des conseils indépendants. Votre conseiller ne sera lié à aucun réseau, ne distribuera pas de produits, et ne sera rémunéré que pour ses conseils. Cela vous assure que ces conseils chercheront à servir vos intérêts (c’est d’ailleurs pour cette seule raison que vous accepterez de payer).

Le conseil payant non indépendant est plus rare et prendra le plus souvent la forme d’un mandat de gestion d’un portefeuille financier. Il ne sera pas indépendant car il sera généralement lié à l’ouverture d’un support de type assurance vie, mais cela ne l’empêchera pas d’être de qualité.

Si vous recherchez une formation

  • Est-ce une formation pour changer de métier et faire fortune ?
  • Est-ce une formation pour apprendre à gérer votre épargne ?

Il existe de nombreuses formations sur internet pour devenir riche et faire fortune en investissant dans l’immobilier, en bourse ou dans des produits miracle. Soyez prudent. Très prudent. pour mapart, Je me suis toujours demandé pourquoi quelqu’un qui a fait fortune éprouvait le besoin de se faire payer pour divulguer son secret ou apprendre aux autres comment faire ?

Les formations pour gérer son épargne sont moins nombreuses mais peut-être plus fiables.

Quoi qu’il en soit, sachez que beaucoup de ces formations sont dispensées par des non-professionnels. Il y a des amateurs éclairés qui sont bien meilleurs que des professionnels, mais ce n’est pas la majorité.

***

Lorsque vous aurez répondu à ces questions, vous connaîtrez le type de conseiller qui vous convient.

Pour sélectionner ensuite un conseiller, contactez-en plusieurs, exposez-leur votre problème, et demandez-leur s’ils peuvent vous aider et ce qu’ils vous proposent. Il est essnetiel d’avoir un premier contact avec celui à qui vous confierez votre argent et/ou sa gestion.

Renseignez-vous également sur la typologie de leur clientèle. Si vous ressemblez à leur client moyen, c’est plutôt bon signe. Ils sauront plus facilement comprendre vos besoins.

Lors de vos recherches, vous devrez garder à l’esprit quelques éléments importants :

  • Le produit miracle n’existe pas. Il n’y a pas de produit qui procure un rendement élevé sans risque de perte élevé. Pourquoi ? Parce que le rendement est la rémunération du risque. Fuyez les conseillers qui vous diront le contraire.
  • Le statut d’un conseiller n’est pas forcément un gage de compétence mais il vous protège en cas de litige et vous assure un certain niveau de pratique et de déontologie. Tous ces professionnels sont en effet inscrits sur des registres ad hoc (les courtiers en assurance et les CIF sont par exemple inscrits à l’ORIAS) et bénéficient d’une assurance responsabilité civile professionnelle. Certains statuts imposent par ailleurs des contrôles réguliers.
  • Les arnaques et les fausses promesses sont nombreuses dès lors qu’il s’agit d’argent. Soyez prudent.

Un bon schéma vaut mieux qu’un long discours

Pour vous aider dans votre recherche, voici un schéma récapitulatif. Il contient le nom de certains professionnels que j’ai eu l’occasion de rencontrer ou de lire, et qui me semblent tout à fait compétents dans leurs domaines respectifs. Il s’agit de :


cliquez sur l’image pour l’agrandir

Lorsque vous aurez trouvé un conseiller en qui vous aurez confiance, vous pourrez (enfin) consacrer votre temps à d’autres activités. Du temps libre en plus et des soucis en moins, voilà ce que vous apportera votre conseiller si vous le choisissez bien. Et en plus, il vous fera gagner de l’argent.

Si vous recherchez un conseiller indépendant rémunéré par honoraires et spécialisé dans le conseil en placements financiers et la gestion de contrat d’assurance vie, n’hésitez pas à me contacter.

Je suis peut-être ce conseiller.