Assurance vie : 3+1 conseils pour √©viter de perdre de l’argent

par Arnaud Sylvain | Assurance-vie

15 octobre 2023

Ne perdez plus d'argent

Si vous voulez que votre contrat d’assurance vie vous rapporte vraiment, vous devrez prendre des risques. Cela implique-t-il pour autant de perdre de l’argent ? Non, si vous suivez ces conseils.

Les fonds en euros pour la sécurité, les unités de compte pour le rendement

L’assurance vie est une enveloppe qui vous permet d’investir dans deux types de support :

  • Des supports avec capital garanti, les fonds en euros. Les sommes investies sont garanties et les int√©r√™ts d√©finitivement acquis.
  • Des supports sans garantie en capital, les unit√©s de compte, qui pr√©sentent donc un risque de perte.

L’assurance vie est donc un placement risqu√© d√®s lors que vous investissez dans des unit√©s de compte.

En th√©orie, ces deux types de support peuvent √™tre combin√©s comme vous le souhaitez. Vous pouvez d√©tenir entre 0 % et 100 % de fonds en euros (entre 100 % et 0 % d’unit√©s de compte).

En pratique n√©anmoins, certains assureurs imposent une part incompressible d’unit√©s de compte. Soyez donc vigilants √† cette contrainte lorsque vous souscrivez un contrat.

Contrats d’assurance vie monosupports : une esp√®ce en voie de disparition

Certains contrats d’assurance vie proposent d’investir uniquement dans un fonds en euros. Dans un contexte de baisse r√©guli√®re du rendement des fonds en euros, ces contrats sont cependant de plus en plus rares.

Le respect des normes prudentielles rend ces contrats co√Ľteux par rapport aux contrats multisupports. Alors que la perte des unit√©s de compte est enti√®rement absorb√©e par le souscripteur, les pertes des investissements sous-jacents des fonds en euros sont support√©es par les assureurs (la garantie en capital est co√Ľteuse pour les assureurs).

Pourquoi prendre le risque de perdre de l’argent avec son assurance vie ?

Conformément à la relation positive qui existe entre le rendement et le risque, les fonds en euros offrent une garantie en capital mais des performances limitées.

Par conséquent, il est difficile de faire fructifier significativement un capital en investissant uniquement dans un fonds en euros. Ainsi par exemple, vous ne pourrez préparer efficacement votre retraite avec un fonds en euros.

Lorsqu’une assurance vie est constitu√©e √† 100 % de fonds en euros, il s’agit plus d’une solution d’√©pargne que d’un investissement (vous ne connaissez ps la diff√©rence entre l’aprgne et l’investissement ? Consultez cet article).

Si vous voulez vraiment vous constituer un capital en investissant dans une assurance vie, alors vous devrez aller chercher un rendement supérieur à celui des fonds en euros. Il vous faudra alors investir tout ou partie de vos fonds dans des unités de compte.

Pour faire fructifier votre assurance vie, vous devrez donc prendre des risques. Vous devrez accepter la possibilit√© d’une perte en capital.

Pour autant, est-il normal de perdre de l’argent avec une assurance vie ? Non.

Distinguer pertes virtuelle et perte réelle

Bien s√Ľr, lorsque vous investissez dans des supports risqu√©s, ceux-ci connaissent parfois des acc√®s de faiblesse. Il se peut alors que la valorisation de votre portefeuille baisse. Elle peut m√™me devenir inf√©rieure √† ce que vous avez investi.

Cette situation de perte reste cependant virtuelle tant que vous n’avez pas encaiss√© des moins-values en c√©dant des supports. Elle ne doit pas vous inqui√©ter car elle est normale. Elle l’est d’autant plus que votre prise de risque est √©lev√©e.

Tout l’enjeu est que cette perte virtuelle ne devienne pas r√©elle.

Comment √©viter de perdre de l’argent avec son contrat d’assurance vie ?

Les pertes virtuelles ne deviendront r√©elles qu’√† condition que vous soldiez les supports concern√©s. Pour √©viter de perdre de l’argent avec votre contrat d’assurance vie, vous devez donc √©viter de mat√©rialiser des moins-values.

Comment ?

N’investissez pas dans des supports risqu√©s des sommes dont vous pourriez avoir besoin √† court ou moyen terme

Vous vendrez vos supports lorsque vous y serez oblig√©, lorsque vous aurez besoin de l’argent investi. Afin d’√©viter de devoir vendre des supports en moins-value, investissez donc √† long terme des sommes dont vous n’aurez besoin ni √† court ni √† long terme.

Ce travail préalable est indispensable. Mieux vaut sous-estimer les sommes que vous investissez à long terme, quitte les augmenter par la suite. Par contre, vous risquez de devoir vendre à perte si vous avez surestimé cette épargne et que vous en avez besoin.

Calibrez votre portefeuille en fonction de votre tolérance aux pertes

Vous vendrez vos supports lorsque vous vous y sentirez oblig√©. Vous n’aurez pas besoin de l’argent mais les pertes virtuelles seront telles que vous pr√©f√©rerez solder vos positions et encaisser vos pertes.

Lorsque vos supports accusent des moins-values potentielles, il existe un seuil à partir duquel ces moins-values deviennent intolérables.

  • Tant que ce seuil n’est pas atteint, vous √™tes dispos√© √† attendre que vos supports se r√©tablissent.
  • Par contre, lorsqu’il est franchi, vous n’avez plus qu’une crainte¬†: que les pertes s’accroissent encore. Au lieu d’attendre que vos supports se redressent, vous soldez vos positions de peur que la situation n’empire.

Il est donc impératif que votre portefeuille soit calibré de manière à ce que ses pertes ne dépassent pas votre seuil de tolérance.

Ne vous focalisez pas sur les performances des fonds mais sur celle de votre portefeuille. N’oubliez pas que si la performance importe, la pond√©ration est √©galement cruciale. Un fonds qui perd -50 % de sa valeur mais p√®se 1 % du portefeuille aura un impact moins n√©gatif qu’un fonds qui perd -5 % mas qui repr√©sente 30 % du portefeuille (-50 % x 1 % < -5 % x 30 %).

Choisissez des supports solides

Malgr√© tout, m√™me en suivant ces deux conseils, vous n’√™tes pas √† l’abri d’investir dans un fonds dont la perte est telle qu’il ne retrouvera vraisemblablement jamais (ou en tout cas pas dans un d√©lai raisonnable) sa valeur d’acquisition. Dans ce cas, la moins-value est quasi-certaine et si ce fonds repr√©sente une part significative de votre portefeuille, une perte globale ne peut √™tre exclue.

Pour √©viter cette situation, vous pouvez lisser le prix d’acquisition de vos supports en investissant progressivement. Cette strat√©gie se r√©v√®le n√©anmoins de moins en moins efficace au cours du temps d√®s lors que la fraction investie √† chaque √©pisode repr√©sente une part de moins en moins importante des fonds d√©j√† investis.

Une solution plus robuste consiste √† investir tr√®s largement dans des fonds solides, dont le risque qu’ils s’effondrent sans se redresser dans un d√©lai raisonnable est quasi-nul. Les ETF de grandes zones (Monde, √Čtats-Unis, zone Euro) satisfont ce crit√®re. L’or aussi dans une certaine mesure, √† condition d’investir vraiment √† long terme.

Bonus : limitez les frais de votre contrat

Les multiples frais de votre contrat d’assurance vie (droit d’entr√©e, frais de gestion, frais d’arbitrage‚Ķ) ne sont pas v√©ritablement des pertes.

Cependant, ils p√®sent sur les performances¬†: ils limitent les gains et accroissent les pertes. Ils peuvent ainsi donner l’impression √† certains investisseurs de ne pas b√©n√©ficier de la hausse des march√©s financiers mais d’en subir pleinement les baisses.

L’arriv√©e d’une nouvelle g√©n√©ration de contrats (principalement distribu√©s par des courtiers en ligne) sur internet) internet permet de limiter tr√®s nettement les frais de vos contrats. Ces contrats n’ont ni droits d’entr√©e ni frais d’arbitrage, et leur frais de gestion sont contenus. De plus, ils proposent des ETF dont les frais sont bien inf√©rieurs aux fonds √† gestion active.

***

D√®s lors que vous investissez dans des supports risqu√©s, vous vous exposez √† un risque de perte en capital. Celui-ci a de grandes chances de rester virtuel si vous respectez ces conseils :

  • Investissez √† long terme des sommes dont vous n’aurez besoin ni √† court ni √† moyen terme.
  • Calibrez votre portefeuille pour que sa perte maximale soit coh√©rente avec votre tol√©rance aux pertes.
  • Investissez une grande partie de votre portefeuille dans des supports solides.
  • Privil√©giez un contrat √† frais r√©duits.

Conseiller financier indépendant
Titulaire d'un master en gestion de patrimoine et docteur en économie.

En savoir plus