Marchés financiers : Faut-il investir progressivement ou en une seule fois ?

Allocation d'actifs

Juin 06

Faut-il invetir progressivement ou en une seule fois ?

Alors qu’il est généralement recommandé d’investir progressivement sur les marchés financiers pour éviter d’y entrer au mauvais moment, investir en une seule fois pourrait finalement se révéler plus rentable. Décryptage.

 

Sommaire


 

Vous souhaitez être accompagné dans la gestion et le suivi
de vos placements financiers ?

contactez-moi
 

L’investissement progressif : une diversification temporelle justifiée par des marchés fluctuants et incertains

Les marchés financiers alternent les périodes de baisse et de hausse plus ou moins longues, plus ou moins prononcées et surtout, plus ou moins prévisibles. Dans ce contexte, un investisseur peut entrer sur les marchés au mauvais moment (au pic des marchés, juste avant l’enclenchement de la baisse) et devoir attendre plusieurs années avant de simplement retrouver la valeur de son investissement initial.

 
CAC 40 données historiques - Wikipédia
 

La difficulté qu’éprouvent les gérants à anticiper les évolutions des marchés financiers et à battre leur indice de référence invite à ne pas sous-estimer la probabilité d’investir à un mauvais moment.

C’est d’ailleurs cette peur d’être à contretemps des marchés qui explique que de nombreux investisseurs préfèrent se tourner vers des placements plus sûrs offrant des rendements plus réguliers, même s’ils sont moins élevés. Le fonds en euros en est l’exemple parfait. Peu de rendement, mais une sécurité à toute épreuve.

Face à l’incertitude entourant l’évolution des marchés, il existe pourtant un moyen d’éviter d’investir au mauvais moment : la diversification.

La diversification dans l’espace

Comme les marchés financiers sont composés de classes d’actifs (actions, obligations, matières premières…) qui n’évoluent pas toutes de manière synchronisée, un moyen d’éviter d’investir au mauvais moment consiste à bâtir un portefeuille de titres investi dans différentes classes d’actifs. Ainsi par exemple, il est généralement conseillé de combiner des actions et des obligations, qui ont historiquement une corrélation négative.

La diversification dans le temps

Outre cette diversification des supports, il est aussi possible d’éviter d’investir au mauvais moment en investissant non plus en une seule fois mais de manière répétée. À la diversification des supports s’ajoute la diversification temporelle.

L’investissement progressif est ainsi un arguments des assureurs pour inciter les détenteurs d’un contrat d’assurance vie à investir dans des unités de compte.

 

source : Crédit Agricole

 

L’investissement progressif consiste à fractionner son investissement sur une période relativement courte, de l’ordre de 12 à 18 mois. Il s’agit d’investir un capital disponible (stock) en plusieurs fois plutôt qu’une seule. L’investissement progressif ne doit pas être confondu avec les versements périodiques, qui visent plutôt à investir régulièrement une fraction des revenus (flux). Investir un stock en une fois est donc parfaitement compatible avec des versements périodiques ultérieurs.

 

L’investissement progressif ou la certitude de ne pas investir au pire moment

Imaginons que vous disposiez d’une somme à investir et que plutôt que de l’investir en une seule fois, vous décidiez de la fractionner et d’investir chaque mois pendant un an. Dans ce cas, quelle que soit l’évolution du titre/du portefeuille, vous êtes sûr de ne pas avoir investi au pire moment sur cette période.

  • Si le titre monte régulièrement sur la période, le meilleur moment pour investir en une seule fois est en début de période, le pire en fin de période. Vous n’aurez pas investi au pire moment puisqu’en ayant investi régulièrement au cours de la période, votre prix d’achat moyen se situera entre ces deux extrêmes.
  • De même, si le titre baisse régulièrement, le meilleur moment pour investir en une seule fois est en fin de période (quand le titre est au plus bas) tandis que le pire moment est en début de période (quand le titre est au plus haut). Vous n’aurez pas investi au pire moment puisque votre prix d’achat moyen se situera encore une fois entre ces deux extrêmes.
 

Plus généralement, la moyenne des cours sur une période donnée étant supérieure au cours minimum atteint sur cette période, l’investissement progressif vous garantit de ne pas investir au pire moment.

L’investissement progressif est un moyen de réduire le risque d’investir au mauvais moment. En investissant au cours moyen, vous avez évité d’investir tout votre capital aux cours inférieurs à cette moyenne (les mauvais moments). Vous en avez investi une partie, mais vous avez investi le reste aux bons moments (ceux qui sont supérieurs au cours moyen sur la période).

 

L’investissement progressif réduit le risque… mais aussi le rendement

 
Le couple rendement-risque

source : lafinancepourtous IEFP

 

Le rendement et le risque étant positivement liés, la réduction du risque s’accompagne d’une réduction du rendement espéré. Cela ne signifie pas que vous êtes sûr de gagner moins en investissant progressivement mais plutôt qu’en moyenne, vous et le autres investisseurs gagnerez moins.

Pourquoi ?

Parce que les marchés suivent une tendance positive. Même s’ils connaissent des fluctuations, ils affichent une tendance de long terme positive. Donc, si la tendance des marchés est positive, si les cours augmentent avec le temps, il est (toutes choses égales par ailleurs) plus avantageux d’investir au plus tôt puisque les cours augmenteront par la suite.

C’est ainsi que Vanguard, un des plus gros fonds d’investissement des États-Unis justifie sa préférence pour un investissement ponctuel par rapport à un investissement progressif :

« If markets are trending upward, it makes sense to implement a strategic asset allocation as soon as you can.
History shows that investors taking such a risk have been rewarded with positive returns over the long run that should be greater than the expected return of cash investments. »

C’est le même argument qu’utilise la jeune fintech Nalo,

« Investir en un coup offre le couple rendement / risque le plus intéressant à long terme, car les marchés sont globalement haussiers. »

 

Dès lors que les marchés sont haussiers (et c’est pour cela que vous y investissez), est-il donc préférable d’investir en une seule fois? Pas si simple.

 

Quand investir progressivement ?

Investir progressivement permet de limiter le risque d’investir au mauvais moment. Cette option sera donc à considérer d’autant plus sérieusement que ce risque et ces conséquences seront importants.

  1. Investir progressivement doit être considéré pour les titres/portefeuilles les plus risqués. Plus un titre/portefeuille est risqué, plus sa volatilité est élevée. Or plus la volatilité est élevée, plus l’écart entre le point bas et le niveau moyen est élevé. Donc, plus un portefeuille est risqué, plus les conséquences d’un investissement réalisé au pire moment sont importantes.
  2. Investir progressivement est utile si vous n’avez pas d’idée claire sur l’évolution de vos investissements. En revanche, si vous êtes dans un creux de marché, le risque d’investir au mauvais moment est plus faible et l’intérêt de l’investissement progressif diminue.
  3. La pertinence de l’investissement progressif dépendra également de l’horizon de placement. Plus celui-ci sera long, plus la hausse sera importante (compte tenu de la tendance positive des marchés), et plus les conséquences d’un investissement au mauvais moment seront limitées.
  4. L’investissement progressif sera adapté aux investisseurs les plus prudents. Même s’ils investiront dans des portefeuilles peu volatils, l’investissement progressif leur offrira une protection supplémentaire.
 

L’investissement progressif apparaît donc comme un moyen de réduire le risque, tandis que l’investissement en une seule fois vise à accroître le rendement. Ces deux options devront être considérées en fonction de la situation des marchés et du profil de risque de l’investisseur, de ses objectifs, et de son horizon temporel.

Pas forcément utile pour les investisseurs prudents disposant d’un horizon temporel long, l’investissement progressif pourra en revanche éviter aux investisseurs les plus hardis d’être emportés par une baisse surprise des marchés.