Pourquoi (et comment) Investir dans des OPCVM ?

Allocation d'actifs

Mai 17

Pourquoi et comment investir dans des OPCVM ?

Investir sur les marchés financiers permet d’obtenir de meilleurs rendements que ceux des placements sans risque. Les fonds et Sicav constituent une option à considérer sérieusement, surtout si vous êtes peu expérimenté.

 

Sommaire


 

Vous souhaitez être accompagné dans la gestion et le suivi
de vos placements financiers ?

contactez-moi
 

Que sont les OPC(VM) ?

Les Organismes de Placements Collectifs (OPC) sont des portefeuilles collectifs gérés par des professionnels. Investir dans un OPC, c’est acquérir des parts de ces fonds collectifs.

Servant autrefois à désigner l’ensemble des fonds collectifs, l’expression OPCVM (Organisme de Placement Collectif en valeurs mobilières) est désormais réservée à une catégorie d’OPC, ceux qui qui relèvent de la directive européenne UCITS 4 et sont soumis à des règles d’investissement coordonnées au niveau européen. A côté des OPCVM se trouvent les FIA (Fonds d’Investissement Alternatifs), très majoritaires en France et qui regroupent notamment les SCPI et les OPCI. Les placements collectifs n’étant ni des OPCVM, ni des FIA, sont des « Autres placements collectifs ».

Les OPCVM regroupent des SICAV (Sociétés d’Investissement à CApital Variable) et des FCP (Fonds Communs de Placement). Alors que l’investisseur est actionnaire d’une SICAV, il est associé d’un FCP.

  • Une SICAV est une société anonyme qui émet des actions au fur et à mesure des demandes de souscription. Tout investisseur devient actionnaire et peut s’exprimer sur la gestion de la société au sein des assemblées générales.
  • Un FCP est une copropriété de valeurs mobilières qui émet des parts. Le porteur de parts ne dispose d’aucun des droits conférés à un actionnaire.
 

Les OPC sont classés par l’Autorité des marchés financiers selon la nature des investissements qu’ils opèrent. Il convient notamment de distinguer :

Les OPC Monétaires : ces fonds généralement sans risque placent l’argent des épargnants sur de courtes durées. Leur rendement dépend du niveau des taux d’intérêt à court terme.

Les OPC Obligataires : ces fonds sont investis en obligations. Leur risque est modéré.

Les OPC en actions : Ces OPC présentent un niveau de risque élevé et sont destinés aux investisseurs de long terme.

Les OPC alternatifs : Ils mettent en œuvre des stratégies de gestion alternative qui recherchent une performance absolue déconnectée de l’évolution des marchés financiers. Les règles d’investissement y sont souples et la gestion est par nature très spéculative. Ces fonds interviennent sur différents marchés, des actions aux obligations, en passant par les devises, les matières premières ou encore l’immobilier et les entreprises non cotées.

Les OPC à formule : Ces fonds sont généralement assortis d’une garantie sur le capital à certaines conditions et le résultat financier – parfois connu d’avance – dépend de la réalisation de scénarios prédéfinis.

Les OPC diversifiés : Ils répartissent leurs investissements entre différents marchés, comme les actions ou les obligations. Catégorie un epu fourre-tout, le niveau de risque des OPC qui s’y trouvent va de modéré à moyen.

Compte tenu de leur diversité, les produits collectifs sont susceptibles de répondre à tous les besoins. Ils permettent ainsi de placer une somme d’argent sans risque à court terme mais aussi de préparer un complément de retraite à un horizon de plusieurs dizaines d’années.

 

Pourquoi investir dans des OPC ?

Vous investirez dans des OPC parce qu’au lieu d’investir directement sur les marchés financiers, vous le faites par l’intermédiaire d’un professionnel. Même si cette expertise se paie (les OPC prélèvent des frais plus ou moins élevés), elle est hautement recommandée aux investisseurs peu expérimentés ou disposant de peu de temps à consacrer à la gestion de leur portefeuille financier.

De plus, l’investissement dans des fonds vous permet d’accéder à des marchés peu disponibles en direct tel le marché des obligations, celui des devises ou encore des matières premières.
Les OPC possèdent par ailleurs l’avantage d’être accessibles financièrement. A l’instar des SCPI, vous pouvez diversifier vos investissements et réduire les risques à partir de montants relativement faibles.

Par ailleurs, les OPC couvrent un large spectre de rendements et de risques. Il existe en effet un nombre très important de fonds, de différents types, et présentant des niveaux de risque et de rendement plus ou moins élevés. En conséquence, vous pouvez les combiner pour obtenir le couple rendement-risque de votre choix.

 

Exemple de rendements de différentes catégories d’OPC 2012-2019

Rendement de différentes catégories d'OPC

Catégorie Nom Code ISIN Rendement cumulé Rendement annualisé Volatilité
Monétaire EdR Credit Very Short Term FR0010027623 -0,15 % -0,02 % 0,05 %
Obligataire CPR 7-10 Euro FR0010376020 53,92 % 4,91 % 4,78 %
Actions AXA Indice France FR0000172066 96,84 % 7,81 % 17,61 %
Diversifié Varenne Valeur FR0007080155 82,86 % 6,93 % 9,67 %
 

Comment investir dans des OPC ?

Vous pourrez investir dans des OPCVM à partir de différentes enveloppes :

  • Les enveloppes bancaires, compte-titres et PEA. Si les fonds éligibles au sein d’un PEA sont beaucoup plus restreints que ceux que vous trouverez au sein d’un compte titres, le PEA présente des avantages fiscaux non négligeables. Sachez également que les frais associés à un compte titres peuvent être particulièrement élevés.
  • Le PER (Plan Epargne Retraite), individuel ou d’entreprise. La liste des instruments financiers éligibles au PER a été fixée par décret et compte entre autres les actions, les obligations, et les OPC.
  • L’assurance vie et le contrat de capitalisation permettent aussi d’investir dans des OPC. Ce sont les unités de compte, qui s’ajoutent au fonds en euros dans les contrats multisupports. Les OPC disponibles varient en fonction des contrats d’une grosse dizaine à plusieurs centaines. Plus ceux-ci seront variés et nombreux, plus les portefeuilles qui pourront être construits seront adaptés au profil de l’investisseur.
 

Comment choisir ses OPC ?

Vous pouvez choisir vos OPCVM en fonction de vos envies ou de vos lectures. Les trois éléments fondamentaux à considérer sont le rendement, le risque, et le niveau des frais. Il semble néanmoins préférable de mettre en place une véritable stratégie adaptée à votre profil de risque et à vos objectifs.

Pour vous aider à définir votre stratégie, vous pouvez consulter le guide ultime pour bien choisir ses unités de compte.

Si vous souhaiez être accompagné dans le choix et le suivi de vos OPC, Vous pouvez contacter votre interlocuteur habituel (conseiller bancaire, CGP, CIF), mais aussi contacter le cabinet arnaud Sylvain, qui vous proposera une prestation de gestion conseillée.

 

Pour en savoir plus (Vidéo) : Pourquoi et comment investir dans un FCP ou une sicav ?